Panique au milieu d'une cérémonie funéraire au Mali

Une personne agée, déclarée morte par ses proches, est brusquement revenue à elle au beau milieu de sa propre cérémonie funéraire.

Publié par la rédaction du site · Publié le 31 juil. 2013

Panique au milieu d'une cérémonie funéraire au Mali

Ce fait insolite s’est déroulé à Sikoroni, l’un des plus vieux quartiers de Bamako, capitale du Mali. Le bilan est impressionnant puisque 40 femmes se sont évanouies et 28 autres ont été piétinées par des personnes terrorisées qui tentaient de prendre la fuite. Ce jour-là cette dame âgée, affectueusement appelée ' la veille Ramata' et  souffrant de diabète, s’est effondrée inconsciente et a cessé de respirer. Sans l'emmener à l’hôpital, ses proches la déclare morte, après avoir longtemps tenté de la réanimer sans succès.

Les voisins et les autres membres de la famille, ameutés par les cris et les pleurs, viennent constater le soit-disant décès et programment aussitôt l’enterrement l’après-midi même. De nombreuses personnes, alertées de la mauvaise nouvelle, ont également fait le déplacement pour rendre un dernier hommage au chevet de la défunte. C‘est ce moment qu’a choisi 'la vieille Ramata' pour revenir d’entre les morts en demandant d’une voix faible qu’on l’aide à se relever.

Il n’en fallut pas plus pour semer la panique dans l’assemblée et une grande débandade s’en suivit dans laquelle tout le monde prenait ses jambes à son cou, même ceux qui ne savaient pourquoi il fallait courir, préférant s’éloigner d’abord avant de demander la cause de ce mouvement de panique.

Le calme dans le quartier fut ramené finalement par un médecin, après que ce dernier a constaté que la vieille dame n’était pas un fantôme mais qu’elle était bel et bien vivante. On ne peut que se réjouir de l'épilogue de ce fait divers dans la mesure où Ramata a eu la chance de se réveiller avant que n'intervienne son inhumation.

Il est à noter que ce cas de figure ne pourrait avoir lieu en France puisque l'inhumation d'un corps ne peut se faire sans constatation de décès par un médecin, préalable à la déclaration de décès, démarche obligatoire qui doit être faite à la mairie du lieu du décès, dans les 24 heures qui suivent sa constatation.

 

Source : koaci.com